Vous êtes ici : Accueil » Actualités

Actualités

02.12.2014

Discours de Mme Amel Karboul, Ministre du tourisme Cap Engela, l'extrême pointe Nord du continent Africain

Cérémonie d'inauguration 1er décembre 2014

Messieurs les Ministres,

Monsieur le Gouverneur,

Excellences Messieurs les Ambassadeurs,

Mr le président de l’Association de protection et de sauvegarde du littoral de Bizerte,

Messieurs les présidents de la FTH et de la FTAV,

Chers invités,

Je vous remercie d'être nombreux parmi nous aujourd’hui.

Nous sommes ici dans un cadre sublime pour donner le coup d’envoi d’un projet pilote de tourisme écologique.

Un projet qui me tient particulièrement à cœur. Car il répond au besoin de renouvellements et de transformations du tourisme tunisien en s’inscrivant dans la « Vision 3+1 » et notamment dans l’axe de diversification et de régionalisation du produit.

Mais ce projet va bien plus loin.

Il répond aux besoins de développement régional pour une répartition de richesses et de développements plus équitables et justes de notre pays et pour lequel s’est levé le peuple tunisien le 14 janvier.

Ce moment est important pour cette superbe région aux atouts innombrables que l’on se doit de convertir pour édifier une destination rayonnante, rentable et prospère. 

Les ingrédients sont là: Des sites archéologiques exceptionnels comme « Bulla Régia », « Dougga » ou « Chemtou », une activité agricole dans ce que l’on appelait le fameux  « grenier de Rome » sont la base d’un tourisme agricole et rural à développer. La mer, si proche est l’axe idéal pour le développement de la plongée, la pêche, la plaisance, les croisières en restant fidèle a ce qui fait notre succès depuis 50 ans, le tourisme balnéaire et que nous avons aussi besoin de consolider. 

Savez vous seulement que la région a été une des capitales du tourisme tunisien au début du siècle ? N’est-ce pas finalement un juste retour des choses que de lui rendre honneur pour avoir vécu le départ des derniers colons du pays, pour avoir abrité une forte colonie Russe fuyant la dictature, pour avoir conservé des traditions séculaires ?...

Au delà de ceci, aujourd’hui est important car, le temps d’une pause, nous pensons un peu à l’histoire et beaucoup à l’avenir. 

Serait présomptueux de penser que ce lancement est important pour l’ensemble de la région et du continent ?

Par cette valorisation de la pointe Nord la plus septentrionale du continent Africain, nous rendons hommage à notre appartenance, « Ifriquiya » / Africa ! rappelant que c’est notre terre qui a donné son nom à l’ensemble du continent !

Nous signifions aussi et surtout notre fierté et appartenance à un continent qui porte en lui l’avenir. 

Par cette valorisation, nous rendons hommage à l'extrême pointe Sud de notre continent « Africain AGHULAS » qui se trouve en Afrique du Sud et ne peux m’empêcher de penser que les deux points cardinaux de continent ont réalisé une transition vers la démocratie et la liberté. 

J'espère que ces similitudes tant géographiques que politiques trouveront des déclinaisons concrètes dans le rapprochement des citoyens et des acteurs économiques des deux pays et de l’ensemble du continent Africain.

Avant de vous conclure et vous laisser apprécier la nature, laissez-moi-vous préciser qu’au Tourisme, nous ne perdons pas de temps ! 

Ce projet est un avant goût de ce qu’est en train de changer vraiment dans notre pays ; le modèle de gouvernance en Tunisie démocratique. Ce projet en est un exemple. C’est un modèle de collaboration entre le central (Min_TOURISME) le Régional (Gouvernorat de Bizerte) et la société civile (l’Association de protection et de sauvegarde du littoral de Bizerte) que je remercie tous pour leurs efforts et sérieux. Mesdames et messieurs, merci et surtout bonne continuation  et permettez moi de vous affirmer que ceci n’est qu'une première étape. Il faut seulement du travail, de la persévérance et de l’ambition.

Je réaffirme donc notre engagement de poursuivre la valorisation de ce site au niveau des infrastructures de base, des routes et des structures d'accueil qui se doivent d'être lancées en harmonie avec les spécificités écologiques et naturelles de la région…. C’est aujourd’hui et maintenant aux promoteurs, artisans, animateurs, restaurateurs de se lancer. Osez, innovez, investissez, faites la promotion, vendez la région et tout son potentiel …. Nous serons à leurs côtés et ils peuvent compter sur notre appui et encouragement. Tout ceci sera bien entendu empaqueté et valorisé par les Agents de voyages et les professionnels du secteur dont je salue la présence et qui assurément trouveront en « Cap Engela » une source d'inspiration pour la confection de leurs circuits et excursions et un modèle à dupliquer sur l’ensemble du territoire.

Source : Service de Presse